Mieux apprivoiser ses émotions grâce à un jeu bromontois

Mieux apprivoiser ses émotions grâce à un jeu bromontois

 

Un nouveau jeu visant à aider l’enfant à apprivoiser ses émotions vient de faire son entrée sur le marché québécois. Un jeu 100 % estrien, conçu par la thérapeute sherbrookoise Soleil Laflèche et distribué par la compagnie bromontoise Maxou & Bizou, qui se vend comme des petits pains chauds depuis sa sortie, à la mi-novembre.

«Il y a vraiment un buzz», note Max LaRoche, fondateur de Maxou & Bizou, qui affirme en avoir vendu plusieurs centaines à travers la province en un mois. «On reçoit des commandes des CPE et des services de garde, des écoles, des psychologues et psychoéducateurs, des enseignants... On sent que ça vient répondre à un besoin.»

Car plus qu’un jeu, À la découverte de mon É • MOT • ION — Mes premiers pas se veut également un outil permettant à l’adulte d’entrer en relation avec l’enfant «qui vit une situation conflictuelle ou insatisfaisante», explique-t-il.

À l’instar des autres produits de Maxou & Bizou, le jeu de cartes<em> À la découverte de mon É • MOT • ION - Mes premiers pas</em> devrait se retrouver sur les tablettes de certains détaillants éventuellement, mais pour l’instant, il est possible de se le procurer seulement via le site Internet de la compagnie bromontoise vouée à la création, au design et à la mise en marché de produits éducatifs, pédagogiques et amusants destinés aux enfants de 0 à 9 ans.

Surtout, il va au-delà des six émotions de base que sont la colère, la tristesse, la joie, la peur, la surprise et le dégoût. «Ça fait un peu plus d’un an que je cherchais à créer un jeu en rapport aux émotions, mais je voulais quelque chose de différent, d’innovateur, qui allait être moins superficiel que ce qu’il y avait déjà sur le marché. Le monde des émotions est très complexe, même parfois pour nous, les adultes, et je voulais créer un produit qui allait en tenir compte tout en étant capable de le simplifier pour le rendre accessible aux enfants.»

Un petit bonhomme tout simple

Le hasard a voulu qu’on lui parle de Soleil Laflèche. Bachelière en psychologie, la Sherbrookoise, qui se définit comme une thérapeute spécialisée en relation d’aide, avait développé depuis le début de la pandémie une série de capsules éducatives mettant en scène un petit bonhomme tout simple et dont elle alimentait ses réseaux sociaux. «C’est un bonhomme non genré et sans couleur de peau (il est plutôt coloré dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel), de sorte que tout le monde peut s’identifier à lui», précise-t-elle.

« Des cartes, ça vient rendre tangible les émotions intangibles », souligne l’idéatrice, créatrice et illustratrice de <em>À la découverte de mon É • MOT • ION - Mes premiers pas</em>, la thérapeute sherbrookoise Soleil Laflèche.

Son dessin est vite devenu le protagoniste du jeu de cartes de Maxou & Bizou. «Des cartes, ça vient rendre tangible les émotions intangibles», souligne l’idéatrice, créatrice et illustratrice de À la découverte de mon É • MOT • ION — Mes premiers pas.

Le but du jeu est fort simple: permettre à l’enfant de revenir sur une situation qu’il a moins aimée et la décortiquer en répondant à quatre questions: 1) Quel est l’élément déclencheur ? 2) Quelle émotion ressent-il ? 3) Comment a-t-il réagi ? 4) Quel besoin est resté insatisfait ?

Le jeu va au-delà des six émotions de base que sont la colère, la tristesse, la joie, la peur, la surprise et le dégoût.

«Cela permet à l’enfant de retrouver son bien-être tout en lui donnant confiance pour exprimer ses émotions. Le jeu favorise la connaissance de soi, l’échange, la relation et le développement de l’intelligence émotionnelle», font valoir les deux partenaires.

Cela s’adresse aux enfants de 3 à 9 ans, mais peut très bien servir aux 0-99 ans, affirment-ils tous deux. «À la base, mes capsules mettant en scène mon petit bonhomme étaient destinées à un public adulte. Mais je me suis rendue compte qu’elles rejoignaient également les enfants, issus de la neurodiversité ou non», indique Soleil Laflèche.

D’autres produits à venir

Celle qui fait également partie du regroupement Granby Thérapeute est déjà en train de développer d’autres produits à partir de son univers, dont un livre, voire une série. «Le jeu pourrait aussi avoir éventuellement des versions 2, 3 ou 4, étant donné qu’il n’est pas possible d’explorer toute la gamme des déclencheurs-émotions-réactions-besoins en 54 cartes», laisse-t-elle entendre.

Max LaRoche acquiesce, et exprime qu’un coussin de style bean bag à l’effigie du petit protagoniste dessiné par Soleil Laflèche sera également bientôt en vente. «Pour que l’enfant et l’adulte puissent s’assoir pour échanger sur l’émotion présente. En psychologie on parle de la notion “d’assoir ses émotions”», explique-t-il.

Un coussin de style <em>bean bag</em> à l’effigie du petit protagoniste dessiné par Soleil Laflèche sera également bientôt en vente. «Pour que l’enfant et l’adulte puissent s’assoir pour échanger sur l’émotion présente. En psychologie on parle de la notion “d’assoir ses émotions”.»

À noter qu’il est possible d’approfondir encore plus certains aspects du jeu grâce à un complément en ligne via le site de Soleil Laflèche. «On y retrouve toute sorte de suggestions d’activités et d’exercices à faire avec l’enfant, si on le désire et qu’on a le temps», précise-t-elle.

 

MARIE-ÈVE LAMBERT
La Voix de l'Est